Crédits photos: Maëlle Dufour / Ithier Held

Maëlle Dufour (1994, vit et travaille à Bruxelles) se spécialise dans la production de sculptures monumentales depuis l’obtention d’un master en sculpture de l’ENSAV La Cambre (2017). Son travail est de plus en plus diffusé en Belgique et lui a déjà valu de nombreux prix, dont le Prix de la commission des arts de Wallonie (2018) et le Prix du Hainaut des Arts Plastique (2018). 

Maëlle Dufour sculpte avec le vertige que lui procure chaque lieu d’exposition. Ses monuments de bois ou de terre, à l’échelle de la démesure, étourdissent le spectateur et le mènent vers des chemins à la dérive.
Fascinée par la hauteur et la charge des concepts, Maëlle Dufour défie, dans son œuvre, les perspectives et la symbolique que leur gigantisme projette.
L’oeuvre « Sociétés dissoutes » invite à une ascension, ce que nous éprouvons, c’est le déséquilibre d’une vie sous surveillance et claustrée. Posée au plus haut de son mirador, une vidéo réduit notre dernier souffle et avec lui, l’espoir de mieux nous mouvoir. Sur des plaques de plomb, on y croise des matières, des textures, des formes gravées et ancrées qui semblent disparaître et rappellent que la notion du territoire est bien confuse.

Texte de Adèle Santocono

http://maelledufour.be